Questions réponses

BATTERIES :

QUESTION : Pourrais-je mette une batterie plus puissance pour mon véhicule sans risquer de l’endommager ? 

REPONSE : oui jusqu’à + 30% de puissances en + sur les véhicules récents, sans aucun risque. Voir + de 100/100 pour les véhicules de plus de 12 ans si vous avez la place de le faire.                                                                                                                         

QUESTION : Peut-on remettre de l’acide dans une batterie pour lui redonner vie ?                         

REPONSE :  Ne jamais faire cela, uniquement de l’eau distillé si les niveaux sont faibles.                

QUESTION : Ma batterie est restée complétement déchargée pendant plusieurs jours, puis je la recharger pour la remettre en service ? 

REPONSE : une batterie qui reste déchargée en dessous de 12.10 volts perd irrémédiablement 15% de sa puissance après 48 h 50% après 3 jours et plus de 80% après 8 jours, seul un chargeur désulfateur peut lui redonner sa puissance si celle-ci n’a pas perdu plus de 60% de ses capacités.

QUESTION : Ma batterie ne tient plus la charge, est-ce une cause de garantie ?

REPONSE : Dans le cas où celle-ci a perdue de la puissance, c’est typiquement le cas où la batterie est restée déchargée pendant un certain temps, ou est resté branchée sur un véhicule qui n’a pas roulé pendant plusieurs semaines, dans ce cas la cause de la garantie ne peut pas fonctionnée, car cette clause de garantie ne couvre qu’un défaut interne de celle-ci, et non pas une mauvaise utilisation.

QUESTION : J’ai 2 batteries sur mon véhicule, une viens de lâcher, puis-je en changer qu’une seule ?

REPONSE : Non, il faut impérativement changer les 2 batteries en en mettant 2 de la même fabrication et de la même puissance, car si vous changez qu’une seule batterie celle-ci va prendre toutes les puissances de charge et décharge et elle aura une durée de vie très faible qui ne sera pas prise dans les garanties. Idem pour un changement d’une ou plusieurs batteries dans un jeux de batteries servant dans l’énergie solaire d’une installation. 

QUESTION : combien de temps puis-je stoker sans risques ma batterie ? 

REPONSE : une batterie chargée à 100/100 à un voltage entre 12.70 à 12.85 volts, elles peuvent rester en stock plusieurs mois (6 à 18 mois suivant certaines technologies) sans risque, jusqu’à une tension de 12.25 volts, à ce voltage, elles doivent impérativement être rechargées sous peine d’une perte  irréversible. 

QUESTION : Comment calculer le nombre de Watts que peut fournir une batterie solaire de 100 ah ?

REPONSE : en Multipliant le voltage de ou des batteries par son Ah et en divisant par 2 le résultat pour ne pas la décharger à plus de 50%, exemple : 100 ah x 12 volts = 1200 watts à 100% : 2 = 600 watts à 50% de décharge. Il est préférable de jamais décharger une batterie de 12 V en dessous de 11.50 V =50% de décharge 10.50 v = 80% de décharge. Divisez par 2 pour 6 v et multiplier par 2 pour 24 volts

 

SOLAIRE :  

Pourquoi installer le solaire autonome chez nous  

L’Avenir de l’Électricité = En Autoconsommation

La percée des maison entièrement autonomes en énergie fait déjà et fera un investissement plus que solide pour les années à venir

L’autoconsommation électrique va révolutionner le secteur de l’énergie photovoltaïque en France dans les années à venir.

Si le gouvernement parvient à remplir ses objectifs qu’il a pris avec l’EU en matière d'énergies renouvelables, la France devrait compter plus d’un million de foyers équipés en panneaux solaires d’ici 2022. Plus que jamais l’énergie solaire séduit les Français, attirés par les économies importantes qu’ils peuvent réaliser sur leurs factures et par son caractère inépuisable et propre et surtout très écologique.

Entre 2011 et 2016, le tarif de rachat de l’électricité photovoltaïque n’a cessé de diminuer, en voyant sa valeur être divisée par deux en 6 ans. Quelle est la conséquence de cet état de fait ? Pour un ménage, le fait d’investir dans le photovoltaïque comme moyen de gagner de l’argent n’est plus aussi rentable.            Les particuliers ont trouvé la parade et investissent massivement aujourd’hui dans l’autoconsommation, dont l’avenir s’annonce très prometteur.

Qu’est-ce que l’autoconsommation ? Il s’agit de devenir producteur de sa propre électricité et d’être en mesure de pouvoir la consommer directement sans avoir à la revendre au réseau. La diminution spectaculaire du prix des panneaux solaires à l’installation, conjuguée à l’amélioration des performances et de leurs longévités (plus de 30ans) ainsi que des batteries ( de 12 à 15 ans), font qu’un t’el projet photovoltaïque et très intéressant. Et si nous le ramenons en intérêts sur le Bénéfice que cela vous fera sur l’investissement qui est fait pour le fonctionnement de votre maison en site Isolé, c’est un minimum de 10% jusqu’à 20% et cela, sans impôt ni aucune taxe.      

En France, une famille dépense en moyenne près de 2.400 euros par an en électricité, soit l’un des postes de dépense les plus lourds pour un foyer. En produisant sa propre électricité solaire, une famille peut supprimer cette facture.  Cela représente (+-) 2000 euros d’économisés chaque année, ou bien encore 40 000€ sur 20 ans. De quoi y réfléchir sérieusement !

Il existe beaucoup d’avantages à l'installer des panneaux solaires sur votre toiture voir sur châssis au sol, avec un ensemble de batteries pour la nuit.

Les Avantages du Photovoltaïque 

  • Economisez jusqu’à 100% sur vos factures d’énergie chaque année, car l’énergie produite par vos panneaux solaires est 100% GRATUITE. Des économies qui peuvent grimper jusqu’à plus de 50.000 euros sur 20 ans.
  • Protégez-vous contre la montée des prix de l’énergie (en forte hausse sur les 3 dernières années et avec une prévision de hausse de 50% dans les 5 prochaines années) et cessez d'être dépendant des fournisseurs d’énergies. Vous pouvez générer votre propre électricité à un coût d’investissement très faible.
  • Economisez encore plus avec des batteries solaires ; Certains fournisseurs offrent maintenant une offre combinée de panneaux et batteries qui peuvent réduire vos factures voir entièrement la supprimer. Le leader sur la région Parisienne, FRANCEBATT installé à Meaux pourra vous aider à évaluer avec vous le montant de votre projet.
  • Ajoutez de la valeur à votre maison, les agents immobiliers voient désormais dans les panneaux solaires un atout important, générateur de plus valu.
  • Faites le choix d’une énergie renouvelable, propre et abondante. Réduisez votre empreinte carbone et participez à l’amélioration de la qualité environnementale.
  • Soyez tranquille, la performance de vos panneaux solaires est garantie 20 ans
  • Un coup d’investissement total faible, entre 7 et 12000€*, ce qui vous ramène votre investissement à un coup moyen mensuel de (+-) 38€ sur la durée de vie du matériel acheté.

*Ce cout d’investissement est hors chauffages et ballons d’eau chaude électrique

Conseil pour d’une installation  a Transférer le dossier > Configuration d’une installation photovoltaïque 

Quel kit solaire choisir pour ma maison ?

Alimenter sa maison en entière autonomie, dit Autonome, pose plusieurs problématiques différentes, je vais essayer de vous donner les principales clefs pour que vous compreniez comment cela fonctionne  avec les meilleurs matériaux pour votre installation, sans rentrer dans trop de technicités. Il faudra bien sûr demander l’aide d’un électricien pour les novices pour le montage.

. Nous vous donnons le choix avec les meilleurs composants pour une installation qui  vous apportera, confort et fiabilité dans le temps.

 Première étape : calculer votre consommation                                     Pour cela, il vous suffit simplement de déterminer votre consommation en watts/heures par jour, en prenant la consommation en watt d’un appareil pendant une heure et en la multipliant par le nombre d’heures correspondant à sa durée de fonctionnement. Quelques exemples : un frigidaire 1000/1500Watts/jours. Une télévision écran plat (plasma) 50watts/heure. Une machine à laver (cycle complet) 3500 watts. Microonde 400 watts/ 30mm / jours. Mais sont exclus les convecteurs électriques qui consomment plus de 30 à 50 000 watts/ jours chacun    Il faudra ensuite dimensionner le kit solaire selon l’ensoleillement de votre région, la saison ainsi que le nombre d’heures de fonctionnement par jour. Ce tableau vous aidera :


Deuxième étape : déterminer ou mettre les panneaux                       .Pour les panneaux Photovoltaïques 2 solutions s’offrent à vous, ou les faire poser sur votre toiture qui doit avoir une inclinaison de 25 à 40°, l’idéal étant 30° et être positionné face au sud. Avec quelques risques, car en cas d’incendie de votre maison, les pompiers n’interviendront pas pour l’éteindre avec des lances à incendie et cela personne ne le dit aux acheteurs, et  vous serez dans l’obligation de demander un permis de construire à votre commune. 2ème solutions  la plus simple si vous disposez d’un terrain c’est de les mettre sur châssis métalliques au sol, sans demande de permis de construire et sans risque d’un cout important pour le montage.  

Troisième étape : choisir le type de panneau, en faisant attention d’acheter le bon voltage en corespondance avec votre onduleur et vos batteries AVEC LA POSSIBILITE DE LES MONTER EN serie (2x12v=24V)

Photovoltaïque pour les particuliers, les technologies sur le marché :

  •          Silicium monocristallin Full black : rendement ++++ / prix ++ ; 35/50 ans
  •          Silicium monocristallin : rendement +++ / prix ++ ; 35/50 ans
  •          Silicium poly cristallin : rendement ++ / prix + ; 35 ans
  •          Silicium amorphe : rendement + ; prix - / 20 à 30 ans ; moins de pertes liées aux températures élevées, aux faibles lumières et moins fragile. Plus destiné pour camping-cars
  •          Silicium "hybride" (monocristallin et amorphe): rendement +++ ; prix ++ ; 25 ans ; moins de pertes liées aux températures élevées et aux faibles lumières.
    Cellules de silicium monocristallin enrobées d'une fine couche de silicium amorphe, technologie notamment développée par
    Sanyo

 

Performances.  Caractéristiques d’un panneau   

•  Le rendement d’une cellule PV est le rapport entre l’énergie électrique aux bornes de la cellule et l’énergie incidente (en %). Il dépend essentiellement de la puissance maximale du panneau solaire, de l’intensité de l’ensoleillement, du nombre d’heures d’exposition, de l’angle d’incidence des rayons sur le panneau et de la température.  La température extérieure influence le rendement du panneau d’environ 15% ; plus il fait froid et mieux on pourra produire. Le paramètre qui joue le plus est l’angle d’incidence des rayons lumineux : ils doivent arriver perpendiculairement aux panneaux.

Mais sachez qu’un panneau donnera beaucoup moins de 50% de sa puissance en période de ciel nuageux vis-à-vis des MONOCRISTALLIN qui eux, donneront en plus entre 20 à 25%.

-MonocristalLin

o    Type de  cellules.  • Les cellules monocristallines :   La meilleure génération de photopiles ;   Un taux de rendement excellent (12-16%) (23% en Laboratoire) ;   Une méthode de fabrication laborieuse et difficile, donc plus chère ;   Il faut une grande quantité d’énergie pour obtenir du cristal pur. ;  Les cellules nanocristallines Une des dernières générations de photopiles ; Fonctionnent selon un  principe qui différencie les fonctions d'absorption de la lumière et de séparation des charges électriques ; Rendement global de 22,4 %, confirmé par des mesures au laboratoire ; Procédé et coût de production encore plus bas depuis quelques années. Excellents rendements dans des régions avec peu de soleil

-Polycristallin

o    Les cellules poly-cristallines   Coût de production moins élevé ;  Un Procédé nécessitant moins d ‘énergie ;    Rendement 11-13% (18% en Labo) ;                                                                     

o    C’est le silicium amorphe que l’on trouve le plus souvent dans les produits de consommation comme les calculatrices, les montres etc.… Toutefois, ils réagissent mieux à des températures élevées ou à une lumière diffuse, donc parfaitement adaptés pour les régions ou les pays très ensoleillés comme le sud de la France ou l’Afrique. 

o    De plus, les cellules mono et poly-cristallines sont les types de cellules les plus répandues sur le marché du photovoltaïque (environ 60% de la production actuel). 

 

Les panneaux solaires fabriqués en Europe ont une durée de vie actuellement de plus de 40 ans avec une légère perte de puissance de 5 à 12% au bout de 15/20 ans : ces panneaux solaires sont souvent antichocs, ils résistent aux chutes de branches, aux petits grêlons et sont donc les panneaux les plus solides. Leur longévité est également un record puisqu’ils sont garantis Généralement 10/12 ans constructeurs et 30 ans en rendement. Il est nécessaire de faire au moins 1 fois par an un nettoyage de ces panneaux.

 

     *    De nouvelles Générations de panneaux sont actuellement commercialisés à des couts encore un peu excessifs, ce sont des panneaux qui sont en double cloisons et qui profitent de la chaleur de ceux-ci pour alimenter en eaux chaude votre maison, car il faut savoir que la température des panneaux en pleine journée peut dépasser les 80°, donc cela à l’avantage de les refroidir et de ce fait qu’ils aient un meilleur rendement de plus de 15% tout en bénéficiant d’eau chaude gratuitement.

 

 

 

Quatrième étape :

choisir 1 ONDULEUR ou 1 REGULATEUR + 1 CONVERTISSEUR SANS OUBLIER LE BOITIER ANTI-FOUDRE POUR LES 2 CAS DE FIGUREs. Il est possible dans tous les cas de faire un montage specifique en doublant ces appareils

Le choix des appareils dépendra de la tension de votre parc de batterie (DC courant continu) (12V, 24V, 48V, 96V) et de la puissance des panneaux et calculé par la puissance en Watts de vos consommateurs.

L’ONDULEUR (DC/AC) :                                                                                                                                        Permet de réguler le voltage des panneaux pour recharger les batteries et alimenter les besoins électriques dans la journée. Il converti également le voltage des batteries (DC) en 230 volts (AC courantAlternatif) en Onde sinusoïdale qui permet de regarder la télévision ou utiliser des ordinateurs ce qui n’est pas le cas pour ceux appelés « Sinus ou pseudo Sinus ». Il est également réglable pour que les batteries ne soient pas déchargées à plus de 50% ou moins ou plus suivant les besoins de puissance mais influencera  la durée de vie de celles-ci. (Voir le tableau des cycles dans la rubrique « batteries »)  

Régulateur MPPT (DC)

La technologie MPPT (Maximum Power Point Tracking) c'est à dire qu'il recherche en permanence le point de puissance maximum, ce qui permet de tirer les meilleures performances des panneaux photovoltaïques. En plus de fournir une augmentation d'énergie à une installation, il optimise la charge de la batterie et prolonge leur durée de vie. Il balaye la tension du panneau pour trouver le point de sortie de puissance maximum et est capable d'adapter la tension fournie par le panneau pour l'aligner à la tension que la batterie peut recevoir.

Technologies MPPT Hybride : (Les meilleurs onduleurs et régulateurs sur le marché.)

Profitez d'une alimentation continue et fiable que le réseau soit disponible ou non. L'énergie produite par les onduleurs est orientée et utilisée de manière intelligente pour une performance optimale. Toutes les priorités peuvent être définies par l'utilisateur :

Utilisation des batteries, du solaire ou de la source AC  (réseau ou générateur) En autoconsommation, l'énergie produite par vos panneaux est fluctuante et elle ne correspond pas à la consommation. L'onduleur stocke une partie de la production solaire dans les batteries pour une utilisation ultérieure pendant la soirée ou la nuit. En site isolé, l'onduleur peut être branché sur un groupe électrogène pour assurer la charge des batteries si celles-ci sont vides et que la production solaire insuffisante. Cet onduleur est capable de travailler avec plusieurs sources d'énergies différentes telles que :

  • Réseau public (AC)
  • Eolienne (DC)
  • Panneaux photovoltaïques (DC)
  • Générateur thermique (AC)
  • Batteries (DC)

La gestion par microprocesseur oriente l'énergie en fonction de la production, des besoins en consommation et de l'état de charge des batteries.

Une Alimentation multi-énergies

Exemple : pour un besoin en consommation dans la journée pour une période courte de 3kW (= 3000watts), vous pouvez avoir une configuration : 

  • 2 kW fournis par l'énergie solaire
  • 1 kW fournis par les batteries
  • Ou vice versa selon la puissance de vos panneaux ou les Ah de vos batteries.

Cette technique de multi alimentation permet de fortement diminuer le parc de batteries et de prolonger leurs durées de vie

Un régulateur ou un onduleur MPPT 1Kw  pourra accepter 1000W de panneau en 12V, alors qu’en 24V, il pourra en accepter le double, soit 2000W, et 4000 en 48V.

Utilisation en mode back-up (UPS)

Il peut également être utilisé sans panneaux solaire, que sur le secteur, dans ce cas il rechargera les batteries en les tenants à une tension de Footing quand le courant sera là, et fournira le courant instantanément  en cas de coupure du secteur. L'onduleur protège ainsi les ordinateurs et l'équipement audio-visuel, ou toute autre charge sensible en fournissant un courant stable et de qualité (Sinusoïdale). Il garantit une alimentation sans interruption des consommateurs. L'électricité produite à partir de ces onduleurs MPPT, purs sinus sont parfaitement stable. 

1 REGULATEUR + 1 CONVERTISSEUR (peuvent remplacer un Onduleur) :

LES REGULATEUR :                                                                                                                                         Régulateur Solaire MPPT (DC) les meilleurs.

Pour obtenir la meilleure production de votre installation solaire photovoltaïque, nous vous recommandons l'utilisation d'un régulateur solaire MPPT à part en Afrique ou ce n’est pas toujoursnécessaire vu l’ensoleillement.

Ce dispositif de Maximum Point Power Tracking recherche le point de puissance maximale de votre installation en modifiant la tension et l'intensité des panneaux selon l'état de charge du parc de batterie. Il gérera parfaitement la recharge de vos batteries.

Le résultat est sans appel : le parc de batterie est chargé à 100% de sa capacité plus rapidement qu'avec un régulateur PWM.

Certains de ces régulateurs solaire MPPT sont recommandés pour la régulation d'installations solaires fonctionnant avec des panneaux prévus pour la revente de l'électricité produite.

Pour sélectionner le vôtre il faut savoir d’abord la puissance en Watts que vous avez besoin et le nombre de panneaux que vous avez mis. Exemple vous avez une consommation moyenne journalière de 3000 watts  vos panneaux sont en 12 volts  donc votre convertisseur doit aussi être en 12 volts ainsi que le montage des batteries en 12 volts (parallèle) les calculs sont simple pour connaitre les puissances de l’ensemble des accessoires. Vous commencé par la puissance des batteries que vous avez besoin en faisant ce calcul : 3000 watts : 12 volts = 250 ah mais 250ah représente 100% de la décharge des batteries donc vous devez multiplier le résultat par 2 pour ne pas les décharger à plus de 50% = 500ah. Quand vous partez de ce chiffre 500 il faut que le Régulateur puisse les charger correctement au minimum à 10% de leurs capacités dans la journée et alimenter le besoin électrique en même temps = 10% de 500 = 50 Ampère pour les batteries et calculer 20 à 30 % de plus par sécurité pour alimenter en même temps les consommateurs dans la journée = un régulateur en 12 volts de 60A à 80A fera l’affaire. Maintenant il est simple de savoir la puissance des panneaux photovoltaïques que vous avez besoins : vous multipliez le nombre d’Ampères que votre Régulateur fait par 12 (le voltage) = 840 Watts de panneaux solaire mais pareil il faudra additionner en % la puissance que vous rajouterez pour l’ensoleillement de votre région. Exemple Marseille 80%   de soleil = + 20% de panneaux = 1000 watts .Deauville 50% = Plus 50 % = 1200watts.

En 24 Volts avec la même consommation de 3000 watts il faudra Diviser par 2 la puissance du Régulateur, 30 A à 40 A, et il vous faudra 2 batteries de 250 ah en 12 volts (en série) pour faire 24 volts qui resteront en 250ah car on ne peut multiplier les volts et les Ah mais qu’une seule puissance à la fois.

Quand un régulateur de charge solaire ne peut pas recharger la/les batterie entièrement en un jour, il en résulte souvent qu’elles alternent constamment entre un état « en partie chargée » et un état « fin de décharge ». Ce mode de fonctionnement (recharge complète non régulière) endommagera les batteries au plomb en quelques semaines ou quelques mois, ce cas arrive quand il n’y a pas asses de panneaux pour fournir toutes l’énergie que demande les batteries qui sont déchargées par les consommateurs du site.

2 batteries de 12V (en parallèle) de 250ah fera 500ah en 12 volts et 4 avec en série parallèle fera 24 volts en 500ah 

LES CONVERTISSEURS (DC/AC) :                                                                        Convertisseur pur sinus (les indispensables et les meilleurs)                                          Les convertisseurs de tension pur sinus destinés à convertir l'électricité de vos batteries 12, 24 ou 48 volts en courant 230 volts alternatif exploitable par vos appareils électriques. Les convertisseurs purs sinus ont une qualité de signal (sortie de courant) la plus proche de celle du réseau ERDF (onde sinusoïdale). Ils sont recommandés, voire indispensables, pour vos appareils électroniques et vos applications audiovisuelles.Avec ceux qui s’appellent Pseudo Sinus et Sinus vous ne pourrez pas regarder la télévision sans avoir du brouillage ou utiliser des appareils électriques sensible (ordinateur, radio, etc.…)

Puissances maximales théoriques admissibles en watts sur les conducteurs en fonction de la longueur de raccordement et de la puissance, concerne les panneaux et les batteries :

Cinquième étape : lE CHOIX DES BATTERIES

La première chose à savoir, il faut toujours mieux plus d’ah que moins pour la durée de vie de celles-ci et savoir qu’il ne faut jamais laisser des batteries plus de 48h à des tensions inférieures à 12.20Volts pour une batterie 12V. 24.40 Volts pour les 24 Volts et 48.8 Volts pour les 48 volts sous peine d’une perte irréversible de leurs puissances  

Les Ah sont souvent calculés en nombres d’heures de décharges avec un pourcentage en fonction de ce nombre C/5 ou C/10 ou C/20 ou encore C/100. Pour votre installions. Pour savoir les puissances qu’il vous faudra il faut partir sur le C/20 = 20 heures de décharge à 1/20ème de leurs capacités = 5 Ampères doit tenir en décharge sur une batterie de 100 ah 20 h. sans que celle-ci soit déchargée à moins de 10.50Volts exemple : une batterie de 100ah en 12V chargée a 100/100 = 12.75Volts doit supporter un consommateur de 5 Ampère (1/20ème de ses Ah) = 60 watts pendant 20 heures (C/20) sans que celle-ci soit descendue en dessous de 10.50 volts = 80% de décharge. En C/5 c’est donc sur 5 heures donc 20% de 100 ah = un consommateur de 20 Ampères.

Table de conversion (+- 5%)

En C/5 rajouter 20% aux Ah pour avoir la puissance en C/20                                                                                               En C/10 rajouter 10% aux Ah pour avoir la puissance en C/20                                                                       En C/100 diminuer de 20% aux Ah pour avoir la puissance en C/20

Plusieurs choix de technologies et de voltages s’offre à vous :

En 12 Volts (maximum de capacité 240ah) vous pouvez les mettre en série ou parallèle pour avoir + de puissance en Ah pour les installations inférieures à 10 000 watts / Jour:

- Le Gel 100/100 étanche (la Rolls avec une durée de vie moyenne de plus de 10 ans) nombres de cycles à 50% =1300/1500 et + 3000 à 33%   

L’AGM100/100 étanche (durée de vie entre 6 et 8 ans) nombres de cycles à 50% =800/1200                                                                                                         

- Décharge lente(durée de vie entre 5 et 7 ans) Nombres de cycles à 50% =500/850                                                                                                          

En 6 volts (maximum de capacité 420ah dans une seule batterie) Pour les installations inférieurs à 20 000 watts / jours. Vous pouvez les mettre en série ou parallèle pour avoir + de puissance en Ah, ce sont en général des batteries semi-traction ou appelées faussement traction avec des durées de vies plus longues que les batteries 12 volts car les plaques sont plus épaisses, donc plus d’Ah que les batteries 12 volts. Elles ont un nombre de cycles supérieur de 40 à 50% de plus que les batteries en 12 volts.

En 2 Volts : (puissance pouvant atteindre 4000ah dans une seule batterie) Pour les installations supérieures à 20 000 watts / jour, pouvant aller jusqu’à 100 000watts/jour. Appelée communément  batterie de traction. Le montage ne se fera quand série exemple = 6 batteries de 2 volts en  500 ah = 12 volts en 500ah  12 batteries en 2 volts = 24 volts et 24 = 48 volts. Ce sont les batteries adaptées pour les grosses installations solaires, avec de gros besoins d’énergies. Leurs  durées de vie dépassent les 12 ans avec des possibilités pour faire des cycles à 80% de décharge. Elles sont données pour 1500 cycles et plus de 3000 à 50% et 5000 à 33% de décharge. Les seuls petits soucis et que ce type de batteries, elles ne sont pas étanche, donc doivent être stockées dans un endroit ventilé et avec un petit entretien pour rajouter de l’eau distillée tous les 6 mois. Je conseil pas les batteries au Gel dans cette série, car elles ont une durée de vie identique ou guère beaucoup plus, pour un prix 200 à 350% supérieur   

Plan de montage des batteries

TRES IMPORTANT : Il faut raccorder ou l’arrivée du + ou du -  sur la première batterie et l’autre polarité sur la dernière pour avoir un équilibre de charge et de décharge sur toutes les batteries ;  

                         

 

Exemple de 6 batteries 1000ah au Gel en 2 Volts montées en série en12 Volts

 

Conclusion  

Le Solaire est en plein essor, il permet beaucoup d’avantages pour les systèmes isolés. Le rendement a beaucoup augmenté depuis les années 1980 et les couts ont fortement baissés.  Aujourd’hui, les chercheurs se tournent davantage vers l’amélioration de la durée de vie des panneaux pouvant dépasser une durée d’utilisation de plus de 50 ans, en sachant qu’aujourd’hui la moyenne de vie des bons panneaux est de 35 / 40 ans ainsi que sur leurs capacités à emmagasiner le maximum d’énergie , et sur des nouvelles générations de batteries qui supporteront plus de 5000 cycles à 80% de décharge , avec d’autres métaux que le plombs.

En 2016 date ou j’ai écrit ce descriptif, l’ERDF nous facture le courant à 85% de sa valeur et vue les pertes qu’ils emmagasinent dans le nucléaire ce décalage est encore plus important. Sur une facture nous trouvons plus de 40% de taxes local et régional qui sont rajouté à votre consommation plus le surcout qu’ils nous font payer pour le rachat qu’ils font pour le courant des Eoliennes et photovoltaïques qu’ils paient plus chère que ce qu’ils produisent, donc il est obligatoire que l’électricité réseau nous sera facturé plus de 40 à 50% plus chère dans les 5 ans, pour compenser leurs pertes, et bien sûr les taxes suivront avec la facture dans les mêmes pourcentages.

Avec une bonne installation en France sans chauffage électrique de 12 000/20 000 Watts/ jour, le cout moyen total de l’installation est 7000 à 12 000€ au maximum (pour les personnes qui ne se feront pas avoir par des vendeurs de tapis), 4000/4500€ en batteries et 4500/6000 en panneaux et Onduleur et le reste pour l’installation.

Je fais le calcul de ce que cela pourrait vous couter par mois sur la base de 10 000€:                                                                                               Batteries (+-)4000sur 10 ans = 33€ / mois                                                                                                                      Panneaux mis au sol et onduleur (+-) 4500€ sur 25 ans = 15€ / mois                                                                        Installation sur 20 ans =(+-) 6.25€ / mois

= (+-) 54.25€ par mois, alors regarder vos notes d’électricité en sachant que bientôt cela augmentera de 50%, vous allez commencer à comprendre ou vous l’avez déjà fait, le très grand intérêt que cela fera pour des millions de personnes en France dans les années à venir.

Une bonne installation Solaire en autoconsommation bien achetée, peut-être amortie en moins de 6 ans    vis-à-vis de la différence de ce que vous payez actuellement avec l’ERDF. Compris l’amortissement total de l’installation en sachant qu’au changement des batteries dans plus de 10/12 ans cela vous coutera beaucoup moins après vu la hausse certaine de l’électricité des opérateurs. 

ON reste disponible pour toutes vos demandes en batteries et en panneaux et Onduleurs.  

FRANCEBATT. 53 Avenue de l’Epinette 77100 Meaux. Tel 01 60 24 47 00 Web : www.francebatt.fr

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à contacter notre équipe du lundi au samedi, de 8h à 20h :

o    par téléphone : au 01 60 24 47 00

o    par email : contact@francebatt.fr